« 3LACH Le 25 NOVEMBRE » nous regrettons…

  • Etc 
  • mardi 8 novembre 2011 à 21:54 GMT

 

Avant toute chose, il faut savoir que Génération Libre et Hitradio ont lancé une campagne visant à inciter les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales. Rien n’est plus beau et respectable que lorsque l’art se mêle à la vie politique pour faire des marocains de meilleurs citoyens ! Seulement, la théorie vient s’écraser contre l’immense mur de la pratique lorsque nos  « Robespierre(s) »,  afin d’étendre leurs plateformes de communication, décident de réaliser cette vidéo.

 

Le concept est des plus séduisants : nombres de personnalités populaires chez la jeunesse marocaine s’unissent afin d’inciter au vote d’une manière très artistique, novatrice ?

Image de prévisualisation YouTube

 

Mais alors pourquoi diable ce ton ?

Trois ans auparavant, une poignée d’artistes américains, dirigés par l’immense Steven Spielberg ont eux aussi encouragé l’ensemble des citoyens américains à aller voter le 4 et 5 novembre pour départager le républicain McCain d’un certain Barack Obama. Les vidéos ont été visionnées des millions de fois, et pour cause, Spielberg a eu l’idée de réunir les acteurs les plus adulés de la planète pour user de leur ironie : « Ne votez pas ! » « Pourquoi-irai je voter ? » scandaient des célébrités telles que Harrison Ford, Shia Labeouf ou encore Jenifer Aniston…

Une petite impression de déjà-vu vous taraude ? Voici la vidéo pour ceux qui auraient l’esprit quelque peu embrumé :

Image de prévisualisation YouTube

5 minutes suffisent à transformer cette impression en souvenir net et précis, en effet, la vidéo « 3lach le 25 novembre » apparait comme pâle copie de l’initiative artistique du réalisateur américain : le même décor, les même plans, le même montage, cela va jusqu’au script des acteurs qui basculent de l’ironie à l’incitation directe au vote !

L’initiative de la campagne reste tout à fait honorable, néanmoins, elle est spoliée de toute élégance par un manque terrible de recherche et d’inventivité. Un vrai bémol qui nuit directement à l’image de la campagne… Dénote-t-il l’investissement de ses auteurs ? C’est une question qui suscite un débat, en effet nous pouvons nous questionner sur les moyens de la campagne, ou encore sur les disponibilités en artistes avant d’émettre un jugement hâtif.

Toutefois, vous noterez  que selon le  2M (ici), le célèbre réalisateur Nourredine Lakhmari plébiscité pour son film « Casanegra » y a apporté une contribution, fait, d’autant plus étonnant…

Néanmoins, chez Artisthick nous encourageons ce type d’initiatives et ça ne nuit en aucun cas au fond du message de la vidéo.