3ème édition du Festival Jawhara : Parce que la vie n’a pas de prix

jawhara

 

Le Festival international « Jahwara » revient cette année avec une troisième édition qui se déroulera du jeudi 15 au samedi 17 août 2013 à El Jadida, Azemmour et Sidi Bouzid. Si « Art et culture, vecteurs de changement » était le thème de 2011, « Musique et Sport, leviers de développement et du changement » celui de 2012, cette année est abordée sous le slogan « Parce que la vie n’a pas de prix ».

Après Hit Radio, c’est donc au tour de « Jawharat Al Hayat » de se préoccuper de la prévention et de la sécurité routières. Des ateliers artistiques et des activités d’éducation sont prévus afin d’inculquer aux jeunes les principes et les règles de la bonne conduite. N’oublions pas que le Maroc détient un des taux de mortalité pour cause d’accident de la route les plus importants du monde.

Le festival s’ouvrira par une parade regroupant 250 artistes (marionnettes géantes, troupes de Gnaoua, Issaoua, Chikhat, Dakka Marrakchia) et qui défilera dans les rues d’El Jadida. Tout au long de l’événement, des troupes locales et nationales animeront la scène du théâtre Afifi, et des expositions d’Akwass Rahoul et Ahlam Lemseffer seront présentées à la galerie Chaïbia Talal à la Cité Portugaise d’El Jadida.

Les concerts

Quant aux soirées musicales, trois concerts auront lieu chaque soirée dans des lieux différents, conviant un artiste à partir de 21h 30 puis un autre à 23h 30. La scène Breija à El Jadida invitera la chanteuse libanaise Dina Hayek et les rappeurs de Fnaïre le jeudi, le groupe franco-algérien Gnawa Diffusion et le chanteur marocain Khalid Bennani le vendredi, puis un autre libanais, Ramy Ayach et l’algérien Cheb Mami le samedi. Plus nationale, la scène Azemmour présentera Ghani Kabbaj et Nass el Ghiwane le jeudi, une deuxième performance de Dina Hayek aura lieu le vendredi, suivie de Cheb Kader, et le final sera assuré le samedi par Mazagan et Abdellah Daoudi.

Enfin le concert du parc Mohamed V débutera, toujours le 15 août, avec la prestation de Sad Jim, lauréat du concours Jawhara Talents 2012, avant l’arrivée de Tagada, groupe de chaâbi aïta. Le lendemain le public assistera au groupe Mouja et à Saida Charaf, chanteuse originaire de Laâyoune. Le dernier jour, ça sera au tour de Tabtoul et du groupe de rap H-Kayne.

D’ailleurs, le concours de musique Jawhara Talents 2013 vient de se clôturer et le lauréat vient d’être annoncé : il s’agit du groupe Ghawta d’Azemmour. Comme Sad Jim, il se produira sur l’une des scènes de l’édition de l’année prochaine et se verra produire un album. Le second prix a été décerné au groupe « Fausse note » de Ouarzazate.